Make your own free website on Tripod.com

Elevage de bullmastiff

En mémoire à tous ceux qui ont pratagés ma vie

Tous ceux qui ont partagés mes joies, mes peines, et qui m'ont appris à mieux les comprendre et évoluer dans le domaine.

ACCUEIL | INFORMATIONS | FEMELLES | MALE | CONTACTS FAVORIS | PROCHAIN ACCOUPLEMENT | CHIOTS DISPONIBLES | Hommage

Pompon
pompon1.jpg
croisé

Louba
louba.jpg
croisé berger allemand & labrador

Daisy bullmastiff
daisykosacbrutus.jpg
chiot Kosac & Brutus

Kosac
kosacjulie.jpg
croisé bullmastiff & berger allemand

Fraulein
fraulein.jpg
Braque allemand

Brutus
brutusdeboutf.jpg
croisé bullmastiff & berger allemand

Brutus
brutustrophes.jpg
Le roi de l'obéissance

Hanna
ba_anna01.jpg
braque allemand

ALEA
alea.jpg
femelle bullmastiff ckc

KARA
karalit.jpg
Gurkha's Britisher Belle ckc

Winston
winston.jpg
bullmastiff

Ponpon, a été le premier chien à partager tous mes moments.  Ma mère me l'avais offert alors que j'avais 6 ans, on était parti un après-midi et avions fait un tour dans les rangs en arrières de chez moi pour finalement revenir à la maison avec cette petite boule de poil.  Il devait avoir 6 semaines, à l'époque aussitôt qu'il pouvait marcher et manger un peu il devait partir.  Il a donc été patient et fidèle pendant 8 ans, il m'a accompagné dans mon enfance étant mon meilleur ami et confident.  Je n'oublierai jamais ce merveilleux et docile petit chien croisé de je ne sais combien de races mais qui devenait lorsque libre le chef de meute des chiens du coin.  Un brave petit chien qui était docile et soumis à la maison.
 
 
 
 
 
Mon second chien fut Louba, elle partagera mon adolescence.  Ce fut également un très bonne femelle et je passais mes soirées à marcher avec elle dans le village.  Elle me suivait et était toujours prête à me protéger bien que plus démonstrative que réellement agressive.  Losque j'ai rencontré mon premier chum la pauvre en a fait pratiquement une dépression et elle est tombé malade ma mère l'a fait euthanasier quelques années après que j'aie quitté la maison.
 
 
 
 

 
Daisy arriva par hasard car des bullmastiff à l'époque c'était pratiquement introuvable à Québec.  J'avais souvent regardé dans les livres de race et mon choix de chien s'arrêtait sur cette race que l'on décrivait par les 3 B, bonté, beauté, bravoure.  Croyant impossible de trouver un tel chien je m'arrête dans un chenil qui se trouvait dans le village voisin et demande si quelqu'un connait ça le bullmastiff.  A ma surprise le gars répond, oui, j'ai un gars qui est venu m'en offrir un hier mais je ne l'ai pas gardé car personne ne connais ça.  Il me dit alors, je vais regarder si j'ai encore son numéro et je te rappelle.  Le lendemain il me rappelait pour me dire qu'il avait la chienne. Je me suis donc dit elle ne ressemblera en rien à la race, mais au contraire elle était identique aux chiens que j'avais vu dans les livres.  Elle n'était pas enregistré mais vraiment belle, saut qu'elle était assez crintive, pas brave du tout comme on le décrivait dans les livres.  Elle avait 6 mois environ et avait peut-être été maltraité.  Avec elle je me décidé à prendre des cours d'obéissance et c'est à partir de ce moment que ma perception commença à changer.  Je fis un cours de base et un cours avancé avec elle, ensuite elle aura une portée non prévu puisqu'elle ne semblait jamais en chaleur.  Elle aura 2 chiots, croisé berger allemand ces chiots étaient magnifiques.  Je gardai un chiot que je nomme Kosac et donne l'autre à un ami de mon frère qui lui se nommera Brutus. C'est ainsi que continue mon amour des chiens et de l'obéissance.
 
Kosac    était un chien extraordinaire, il avait un caractère comme on a rarement la chance d,avoir dans sa vie.  Bien que gros et impressionnant ce chien était calme et docile, doux et d'une obéissance à toute épreuve.  Il marchait toujours au pied sans laisse, si un chat ou autre petit animal passait devant lui il pouvait partir pour courir mais dès que je le rappelais au pied il revenait.  Tellement adorable que la voisine aimait le faire entrer chez elle.  Une crise du coeur l'emporta vers l'âge 1 an et quelques mois.  . 
 
Fraulein   me fut offerte par un ami éleveur qui m'avait donné les cours d'obéissance, elle lui était revenu d'un client qui ne pouvait plus la garder.  Elle avait 6 mois, ce fut mon premier chien de race pure étant enregistré au ckc.  C'était une bonne chienne mais très peureuse et nerveuse en auto, elle bavait en voiture ce qui n'était jamais arrivé avec mes autres chiens.  Je pris des cours d'obéissance avec elle, mais elle se fera frappé à mort à peine 9 mois plus tard. 
 
Entretemps l'ami qui avait Brutus (croisé bullmastiff) m'offrir de reprendre celui-ci car lui avait quelques problèmes avec car sa femme en avait peur. 
 
Brutus  était un chien impressionnant, gros, fort, très gardien mais qui se souvenait de moi et qui m'avait toujours adoré.  Le retour au bercal se fit très bien, l'adaptation fut facile mais il maigrit énormément puisqu'il se plaisait à courrir toute la journée avec Fraulein que j'avais encore au moment où il est arrivé.  Ce chien était cependant mais amicale que Kosac envers les étrangers et surtout tous les autres petits animaux qui avait avantage à ne pas lui tomber sous la dent.  Il s'avérait malgré tout un chien extraordinaire en obéissance, malheureusement je ne pouvais faire de concour officiel avec lui n'étant pas enregistré mais il gagnait facilement les concours interclub que l'on faisait à l'époque. 

Brutus, demeura de l'âge de 2 ans jusqu'à son décès à l'âge de 12 ans mon fidèle compagnon et s'il avait été possible qu'il puisse vivre jusqu'à ma mort je l'aurais encore ce merveilleux chien. 
 
En même temps j'aurai à nouveau une femelle braque allemand, du même éleveur un  chiot cette fois.  Elle se nomma Shepp's High Flying Hanna, cette femelle enregistré me permettra de faire mes premieres apparissions en exposition de conformation aidé par son éleveur qui m'encourageait à obtenir le championnat de cette femelle.  Préférant à l'époque l'obéissance après le championnat je fit un titre CD en obéissance mais Hanna elle préférait le show ou la course dans le bois. Je cesserai donc l'entrainement d'obéissance au cdx et continué à l'amener en promenade avec le cheval jusqu'à la fin de sa vie.  Elle aura 9 ans lorsqu'elle fut emporté par la maladie. Bien que ce fut une gentille femelle pleine d'énergie,  je compris que le braque n'était pas ma race et que définitivement c'était un bullmastiff que je voulais mais cette fois je désirais un chien de race pure enregistré au ckc.  N'étant pas à ce moment sensibilisé au bon choix d'un éleveur, je réponderai à une annonce placé dans le journal.  Un éleveur près de chez moi vendait 2 femelles à un prix raisonnable pour le temps mais beaucoup moindre que les éleveurs connus.  Je compris rapidement que mon choix n'était pas bon, la pauvre petite avait plusieurs problemes de santé dont une insuffisance immunitaire qui l'amenait à prendre des antibiotiques 3 semaines sur 4 par mois et à peine 7 mois plus tard je la fis euthanasier car après une crise cardiaque la pauvre petite avait peine à souffler.  Donc Aléa ma première bullmastiff enregistré ne passa que très rapidement dans ma vie mais me laissa un bonne leçon  et je me mis à prendre de l'information et faire le tour des éleveurs à l'extérieur du Québec avec l'aide de mon ami éleveur et de mon père qui m'aidait pour la traduction de texte à envoyer aux éleveurs anglais qui se trouvaient en Ontario et même en Colombie Britanique. A ce moment, il y a environ une vingtaine d'années je n'avais pas internet et je devais écrire et attendre les réponses par la poste.  Après avoir vérifier les réponses reçus de plusieurs éleveurs mon choix s'arrêta sur un élevage en Colombie-Britanique soit Gurkha's qui avait à ce moment le meilleur bullmastiff au Canada, il gagnait depuis 3 ans meilleur bullmastiff au Canada et il avait son championnat Americain et autres.  Gurkha's Baron of Blackmoore le grand-père de ma femelle était un très beau chien.  C'est ainsi que je commençais dans le bullmasiff plus ne plus m'arrêter.
La femelle fondatrice de mon élevage Malabar se nommera Kara  de son petit nom mais était enregistré au nom de Gurkha's Britisher Belle. C'est ainsi que Kara arriva au Québec en décembre 1990, elle sera une compagne super avec laquelle j'obtiens un titre de championnat en conformation et un titre d'obéissance Cd, elle me donna 2 portées dont 1 de 5 chiots et une autre de 2 chiots. Elle me quitta pour le paradis des chiens à l'âge de 10 ans et quelques mois. Pour la suite de mes chiens vous pouvez les retrouver à la page d'acceuil de mon site (cliquez sur la photo de Kara), il y aura Harley, un mâle de la première portée de Kara puis Dandy.  Je dois ajouter à cette liste  Winston un mâle bullmastiff que j'avais acheté à l'âge de 2 ans d'un éleveur de St-Faustin qui elle l'avait repris d'une cliente qui n'arrivait plus à le garder.  Au départ je croyais m'en servir pour l'accouplement mais il semble que ce chien était stérile et en plus son comportement n'était pas l'idéal pour la reproduction.  Ce chien qui avait passé semble-t-il les 2 premières années de sa vie dans une petite cage, était très nerveux pour un bullmastiff.  A son arrivée il était très maigre, l'éleveur me disait qu'il ne devait pas trop manger car il était malade.  Et bien chez moi ce chien mangeait 10 tasses de moulée par jour et je ne l'ai jamais vu malade.  Il avait terriblement peur des orages et à chaque fois qu'il y en avait il devenait fou et mangeait les cadres de portes, les portes qu'il soit à l'intérieur ou à l'extérieur, il démollissait quelque chose.  Il vécu jusqu'à l'âge de 9 ans. 
 
 
 
 
 
 

Enter supporting content here